Retour au sommaire

   
 

Phnom Kulen - Novembre 2004

 
       
 


Le
Phnom Kulen (traduction littérale : la montagne des litchis), situé à une cinquantaine de kilomètres au Nord-Est d’Angkor, appartient à une chaîne de plateaux d’une altitude d’environ 400m.

En 802, sur cette montagne sacrée, élue capitale et baptisée à l’époque
Mahendraparvata, Jayavarman II se proclame Souverain universel (çakravatin) et organise pour la première fois le culte de Deva-Raja (roi des dieux), c’est-à-dire Çiva auquel il veut être assimilé.
Par ce sacre, selon les inscriptions
Jayavarman II fait en sorte que « le pays des Kambujas (Cambodge ancien) ne soit plus dépendant de Java et qu’il n’y ait qu’un seul souverain, qui soit universel ». Le Cambodge avait été probablement sous la domination javanaise à la fin du VIIIè siècle

 
         
   

Le Phnom Kulen devient à présent le lieu de pèlerinage par excellence pour les cambodgiens qui ne s’y rendent pas pour adorer Çiva ou contempler les constructions de Jayavarman II qui sont en majorité laissées à l’abandon faute de moyens de restauration et très peu accessibles.


On vient ici pour vénérer le grand Bouddha couché (
Preah Ang Thom), sculpté sur un immense rocher.
On peut aussi se baigner au pied de la cascade et pique-niquer dans les traditionnelles cabanes de bambou.

 
 

 

     
         
         
 

Voir d'autres photos

 

Retour au sommaire

 
     
 

Voir trajets Phnom Penh - Siem Reap